Sophie Waridel est une photographe suisse qui propose une vision sensible et sincère du monde qui l’entoure, emprunte de douceur mais aussi de nostalgie. Travaillant aussi bien à l’aide de médiums photographiques argentiques qu’à l’aide de technologies récentes, Sophie Waridel inscrit sa démarche d'une part dans la photographie documentaire intime et sociale, et d'autre part dans la photographie contemplative. Ainsi, derrière l'apparente simplicité de certains de ses sujets se révèle la volonté d'immortaliser ces "petites choses du quotidien" avec émerveillement et poésie et d'en restituer, tant que possible, la beauté.

Dans ses travaux, Sophie Waridel privilégie une lumière naturelle et des tons pastels, voire paisibles, qui se rapprochent de l’esthétique de Rinko Kawauchi ou d’Ihara Myoko.

C’est avec spontanéité qu’elle photographie ses sujets, et bien que l'être humain soit souvent absent ou suggéré, son rapport à l'autre cherche à mettre en avant ce dernier, au-delà de toute stigmatisation.